De la Préhistoire à l’Actuel :
Culture, Environnement et Anthropologie.

PACEA UMR 5199

Le projet NEUROBEAD lauréat 80PRIME

NEUROBEAD

Naissance de la pensée symbolique chez l’Homme : étude des bases neurales de la perception du visage et du corps culturalisés en imagerie fonctionnelle

Résumé
Fruit d’une collaboration entre des archéologues et des neuroscientifiques, le projet Neurobead cherche à identifier les régions cérébrales impliquées dans la perception de la valeur sociale des parures et des peintures corporelles. L’ornementation du corps se pratique depuis l’aube de l’humanité puisque les plus anciens pigments utilisés pour des peintures corporelles datent de 300 000 ans et ont été découverts en Afrique et en Europe. Les plus anciens objets de parure ont été découverts au Maroc, au Proche-Orient et en Afrique Australe. Ils datent respectivement de 140 000, 110 000 et 75 000 ans avant le présent. Comment ces dispositifs de communication et d’identification modifient-ils la perception du corps ? On sait qu’il existe dans le cerveau des régions visuelles spécialisées dans l’identification des visages et de différentes parties du corps. L’imagerie cérébrale fonctionnelle permettra de caractériser les réseaux cérébraux impliqués dans le passage d’une perception anatomique à une perception symbolique et sociale.

Mots-clés
Perception des visages et du corps, Imagerie fonctionnelle, Cognition sociale, Pensée symbolique, Origine de l’Homme moderne

Partenaires du projet

INEE
D’ERRICO Francesco
Université de Bordeaux (UMR 5199 PACEA) Pessac France
INSB
Mellet Emmanuel
Institut des Maladies Neurodégénératives (UMR5293) France
Francesco D'Errido
Pour plus d’informations

Tutelle

Tutelle

Tutelle

Partenaire

Partenaire

Notre Labex