PACEA — De la Préhistoire à l'Actuel : Culture, Environnement et Anthropologie.

PACEA — De la Préhistoire à l’Actuel : Culture, Environnement et Anthropologie. UMR 5199, Université de Bordeaux, CNRS.


Nos tutelles

CNRS

Nos partenaires

notre labex

Rechercher




Accueil du site > Projets et terrain > Opérations de terrain

La grotte de Bruniquel

par Frédéric Santos, Jacques Jaubert - publié le , mis à jour le

Dans la grotte de Bruniquel (Tarn-et-Garonne), à 336 mètres de l’entrée, des structures aménagées ont été datées d’environ 176 500 ans. Cette découverte recule considérablement la date de fréquentation des grottes par l’Homme, la plus ancienne preuve formelle datant jusqu’ici de 38 000 ans (Chauvet). Elle place ainsi les constructions de Bruniquel parmi les premières de l’histoire de l’humanité. Par ailleurs, des traces de feu à proximité révèlent aussi que, bien avant Homo sapiens, les premiers Néandertaliens savaient utiliser le feu de manière à circuler dans un espace contraint, loin de la lumière du jour.

Une équipe internationale, comportant plusieurs membres de PACEA, a publié le 25 mai dans Nature son travail sur les étonnantes structures néandertaliennes de la grotte de Bruniquel.

Cette découverte majeure, avec ses implications concernant notre perception des premiers Hommes de Néandertal, a notamment été choisie à l’occasion de la Fête de la science 2016 comme l’une des dix plus grandes avancées scientifiques des 25 dernières années. (Voir aussi le diaporama proposé par le magazine GEO.)

Lors de son annonce, elle avait fait l’objet d’un communiqué de presse national.

La vidéo ci-dessous nous détaille cette découverte et nous donne un aperçu des structures présentes dans la grotte.


Néandertal à Bruniquel par CNRS

Liens