PACEA — De la Préhistoire à l'Actuel : Culture, Environnement et Anthropologie.

PACEA — De la Préhistoire à l’Actuel : Culture, Environnement et Anthropologie. UMR 5199, Université de Bordeaux, CNRS.


Nos tutelles

CNRS

Nos partenaires

notre labex

Rechercher




Accueil du site > Projets et terrain > Opérations de terrain

La grotte Maldidier (La Roque-Gageac, Dordogne)

par Myriam Boudadi-Maligne - publié le

La grotte Maldidier, située dans un environnement archéologique riche, est une petite cavité qui surplombe la vallée de la Dordogne. Plusieurs campagnes de fouille y ont été menées entre 1967 et 2004 par J.-P. Rigaud, F. Delpech, G. Lucas et J.-Ch. Castel afin notamment de définir, à l’échelle régionale, les comportements de subsistance du début du Paléolithique supérieur.

Le matériel issu de ces diverses campagnes atteste d’une occupation par les Aurignaciens et les Gravettiens. Parmi les restes de faune, le cerf (Cervus elaphus), le renne (Rangifer tarandus) et le bouquetin (Capra ibex) sont les trois ongulés dominants. Par ailleurs un grand nombre de restes de carnivores et notamment de loup (Canis lupus maximus) sont découverts en fond de grotte. Les traces présentes sur ces derniers attestent d’un lien certain avec les groupes humains. On trouve également de nombreux restes de Renard et différents oiseaux (Gypaète et autres rapaces, Lagopède, Grand corbeau et différents Galliformes).

Les opérations de terrain entreprises depuis 2012 ont pour objectif de caractériser dans le temps et l’espace, les occupations de la cavité par les Hommes et les Carnivores. Une triannuelle (2014-2016) est actuellement en cours.

Ces opérations de fouilles ont bénéficié de subventions de la part du Ministère de la Culture et de la Communication (DRAC-SRA Aquitaine), du Conseil Général de la Dordogne et du Musée National de Préhistoire.

Equipe scientifique :

  • Myriam Boudadi-Maligne, Responsable d’opération et en charge de l’étude des restes de loup
  • Jean-Christophe Castel, Etude des restes de grands mammifères
  • Solène Caux, Etude des industries lithiques
  • David Cochard, Etude des microvertébrés
  • Jean-Marc Elalouf, Paléogénomique
  • Nejma Goutas, Etude de l’industrie osseuse
  • François Lacrampe-Cuyaubère, Responsable des bases de données et répartition spatiale
  • Véronique Laroulandie, Etude de l’avifaune
  • Arnaud Lenoble, Géoarchéologie
  • Jean-Baptiste Mallye, Etude des petits carnivores et léporidés
  • Pauline Palacio, Paléogénomique
  • Solange Rigaud, Etude des éléments de parure